Classical Numismatics Discussion
  Early Black Friday 20% Off Store-Wide Sale Already Started!!! Layaway and reserve are not available during the sale. Shop now and save! Welcome Guest. Please login or register. Early Black Friday 20% Off Store-Wide Sale Already Started!!! Please call us if you have questions 252-646-1958. Shop now and save!

New & Reduced


Author Topic: Divo Caro: une liaison de coins d’avers à Siscia.  (Read 106 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline AMICTUS

  • Consul
  • ***
  • Posts: 260
Divo Caro: une liaison de coins d’avers à Siscia.
« on: August 07, 2022, 03:14:00 am »
Les deux ‘aureliani’ illustrés ci-dessous (Fig.1 -3,73 g.- et Fig.2 -3,26 g.-)  présentent une liaison de coin d’avers. Leurs revers comportent la même légende (CONSECRATIO AVG) mais  y associent  les deux  représentations symboliques différentes devenues traditionnelles depuis les frappes de consécration de la série des ‘Divi’ par l’empereur Trajan-Dèce: celle d’un aigle vers la droite (liée à l’apothéose) et celle d’un autel allumé (culte de l’empereur nouvellement divinisé). Ils renouent donc avec la thématique de la consécration de Carus initiée à la fin de l’été 283 dans le cadre de l’émission marquée XXI, et ont été frappés dans la première officine de l’atelier monétaire de Siscia, dans le cadre de l’émission marquée S(acra) M(oneta) S(isciensis) XXI au début 284 émise juste après la défaite de l’usurpateur Julien de Pannonie et la reprise de la ville (fin 283).

De plus, sur les deux revers les marques de l’émission SMS XXI du début 284 sont disposées différemment: l’une  occupe  l’exergue et le champ droit où est gravée la lettre A de la première officine, l’autre, -disposition peu commune dans le cadre de cette émission-, est  placée entièrement à l’exergue et y neutralise, compte tenu de sa longueur, un espace important au détriment d’un autel un peu compressé: d’où probablement son redéploiement  ultérieur.

Cette liaison de coin d’avers entre types de revers relativement rares  au sein de cette émission majeure de Siscia tend à montrer que, dans ce cas précis, ni  les différences de types de revers ni les dispositions des marques d’émissions différentes n’emportent de signification chronologique évidente. Tout au plus ces variations sont elles plus probables au début de l’émission.

A cet égard, le type à l’autel présente un intérêt tout particulier sans doute lié à la reprise du monnayage à Siscia. En effet, si la figuration de l’aigle est relativement peu courante parmi les frappes posthumes pour Carus dans le cadre de cette émission, celle de l’autel allumé orné d’une guirlande (établissement du culte de l’empereur nouvellement divinisé) et non compartimenté, est rare au cours de l’émission SMSXXI et elle était même totalement absente de l’émission précédente, marquée XXI, antérieure à l’usurpation de Julien de Pannonie: pour ces deux émissions l’autel compartimenté est en effet le type courant. La présence d’une guirlande ornant l’autel pourrait faire penser, de façon générale, à un rappel d’une cérémonie très importante (inaugurale, anniversaire). Cette particularité apparaîtra, en effet, de façon abondante à Rome à la fin du règne de Carin dans les diverses séries de consécration marquées KA U (pointé) A-Z, émises pour la commémoration exceptionnelle des trois membres de la dynastie alors divinisés (Carus, Numérien et Nigrinien) et dont le type d’autel est toujours enguirlandé. Elle pourrait donc être liée, dans le cas présent, à Siscia, à la solennité de la reprise du culte de Carus divinisé après la chute de l’usurpateur Julien de Pannonie et la reconquête de la ville, et ce en liaison avec les cérémonies (vœux publics) du consulat conjoint de Carin et Numérien au début 284. Un revers spécifique -en début d’émission compte tenu de la disposition maladroite de la marque d’officine- pour une courte série en rappel de la restauration du culte, après sa très probable suspension à Siscia durant l’usurpation de Julien de Pannonie, et peut-être un nouvel élément -certes ténu- datant bien l’usurpation de Julien de Pannonie de l’automne 283.



 

All coins are guaranteed for eternity