Classical Numismatics Discussion
  Welcome Guest. Please login or register. All Items Purchased From Forum Ancient Coins Are Guaranteed Authentic For Eternity!!! Explore Our Website And Find Joy In The History, Numismatics, Art, Mythology, And Geography Of Coins!!! Expert Authentication - Accurate Descriptions - Reasonable Prices - Coins From Under $10 To Museum Quality Rarities Welcome Guest. Please login or register. Internet Challenged? We Are Happy To Take Your Order Over The Phone 252-646-1958 Explore Our Website And Find Joy In The History, Numismatics, Art, Mythology, And Geography Of Coins!!! Support Our Efforts To Serve The Classical Numismatics Community - Shop At Forum Ancient Coins!!!

Recent Additions to Forum's Shop


Author Topic: GALLIEN: A ou N ?  (Read 587 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline AMICTUS

  • Consul
  • ***
  • Posts: 214
GALLIEN: A ou N ?
« on: May 07, 2021, 09:13:24 am »
Les revers MARTI PACIFERO de la 5e émission de Gallien à Rome sont habituellement frappés par la première officine de l’atelier et donc marqués ‘A’; quelques exemplaires sont marqués du ‘X’ de la 10e officine. Aussi le classement de l’exemplaire illustré ci-après (fig.1.), dont le caractère officiel, du fait de son style, ne semble pas faire de doute, en dépit d’un poids très léger, pose-t-il question.

En premier lieu, dans le champ à gauche, s’agit-il d’un ‘A’ mal formé renvoyant à la première officine  (Göbl n° 570 w) ou d’un ‘N’ relevant de la 9e officine ? Cette marque d’officine étant inconnue de Göbl pour ce revers, il est donc tentant de lire simplement un ‘A’ mal formé de préférence à un ‘N’ gravé par erreur, même si les déformations courantes des ‘A’ les apparentent  généralement plus à des ‘H’ qu’à des ‘N’.

Toutefois, la lecture de la légende du revers qui entoure la représentation de Mars, de style similaire à  celles issues de l’officine A, fait aussi apparaître de façon frappante une lettre (‘N’) de forme pratiquement identique, à la place du ‘A’ de PACIFERO. Si une faute d’inattention dans la gravure d’une marque d’officine erronée est compréhensible (et relativement fréquente) -notamment dans un atelier comptant douze officines- une confusion réitérée, dont une fois au sein d’un mot courant, entre ‘A’ et ‘N’  est étrange car il ne s’agit dans ce cas ni d’oublis, ni d’inversions de lettres ou de bétacisme, tous relativement fréquents lors de la confection des légendes de revers.

D’où une deuxième question: les lettres étaient-elles gravées ou bien poinçonnées ?  L’utilisation d’un mauvais poinçon (N au lieu de A) pour marquer les deux ‘A’, celui de PACIFERO et celui de la marque d’officine expliquerait aussi bien leur similitude, la double erreur et le fait que le ‘A’ de MARTI présente lui une forme habituelle, même si elle est peu lisible.

Que peut-on en penser ? 

Les revers MARTI PACIFERO de la 5e émission de Gallien à Rome sont habituellement frappés par la première officine de l’atelier et donc marqués ‘A’; quelques exemplaires sont marqués du ‘X’ de la 10e officine. Aussi le classement de l’exemplaire illustré ci-après (fig.1.), dont le caractère officiel, du fait de son style, ne semble pas faire de doute, en dépit d’un poids très léger, pose-t-il question.
En premier lieu, dans le champ à gauche, s’agit-il d’un ‘A’ mal formé renvoyant à la première officine  (Göbl n° 570 w) ou d’un ‘N’ relevant de la 9e officine ? Cette marque d’officine étant inconnue de Göbl pour ce revers, il est donc tentant de lire simplement un ‘A’ mal formé de préférence à un ‘N’ gravé par erreur, même si les déformations courantes des ‘A’ les apparentent  généralement plus à des ‘H’ qu’à des ‘N’.
Toutefois, la lecture de la légende du revers qui entoure la représentation de Mars, de style similaire à  celles issues de l’officine A, fait aussi apparaître de façon frappante une lettre (‘N’) de forme pratiquement identique, à la place du ‘A’ de PACIFERO. Si une faute d’inattention dans la gravure d’une marque d’officine erronée est compréhensible (et relativement fréquente) -notamment dans un atelier comptant douze officines- une confusion réitérée, dont une fois au sein d’un mot courant, entre ‘A’ et ‘N’  est étrange car il ne s’agit dans ce cas ni d’oublis, ni d’inversions de lettres ou de bétacisme, tous relativement fréquents lors de la confection des légendes de revers.
D’où une deuxième question: les lettres étaient-elles gravées ou bien poinçonnées ?  L’utilisation d’un mauvais poinçon (N au lieu de A) pour marquer les deux ‘A’, celui de PACIFERO et celui de la marque d’officine expliquerait aussi bien leur similitude, la double erreur et le fait que le ‘A’ de MARTI présente lui une forme habituelle, même si elle est peu lisible.

Que peut-on en penser ? 


Offline Dominic T

  • Caesar
  • ****
  • Posts: 528
Re: GALLIEN: A ou N ?
« Reply #1 on: May 07, 2021, 05:06:32 pm »
Après l'examen de plusieurs exemplaires de ce type pour Gallien, mon humble opinion est qu'il sagit probablement d'un "A" plutôt bizarre, définitivement la même lettre que dans PACIFERO. Voici un specimen récemment vendu à l'encan ou le "A" pourrait facilement être confondu avec un "N".
DT

 

All coins are guaranteed for eternity